CREMANT D'ALSACE

Le CREMANT D'ALSACE est issu d'un assemblage harmonieux de plusieurs cépages (PINOT AUXERROIS et RIESLING). Chacun d'eux contribuant à l'équilibre de la cuvée.
Les cépages destinés à la production de CREMANT (qui proviennent exclusivement de l'air d'appellation Alsace controlée), sont le plus souvent récoltés les premiers, au tout début de l'ouverture du ban des vendanges, afin de saisir le moment propice à l'équilibre parfait entre la fraîcheur et le fruit.

LA METHODE TRADITIONNELLE

Après la fermentation traditionnelle en fût, c'est dans la bouteille même que s'effectuera une deuxième fermentation, on l'appel "la prise de mousse".
Cette méthode artisanale exige pour chaque bouteille des soins patients et attentifs.
Ainsi après une période de vieillissement dite "sur latte", les bouteilles sont trounées jour après jour sur leur pointe soit manuellement, soit mécaniquement afin que le dépot (lies de vin) se rassemble dans le col en attendant l'heure du dégorgement.
Lors du dégorgement le dépôt est évacué par refroidissement du goulot, le volume libéré permettant le dosage en brut, à l'aide d'une liqueur de sucre de vin.

Dégustation :

Le CREMANT D'ALSACE se boit de préférence jeune mais peut se conserver plusieurs années à condition d'être placé dans une cave tempéré (10 à 15°). Il doit être servi frappé entre 5° et 7° de préférence dans des flûtes.

Suggestions gastronomiques :

Le CREMANT D'ALSACE constitue un apéritif raffiné et un vin de cocktail ou de reception, il peut également être servi tout au long d'un repas.